• La torréfaction s'arrête quasiment 1 minute après la fin des premiers craquements. Ce moka dit "nature" laisse s'exprimer des notes florales, qui varient suivant les récoltes, et boisées. Il convient bien aux amateurs de cafés racés et généreux.

    4,30 €
  • Le Cerrado est une région située dans l'Etat de Minas Gerais, à l'ouest du Brésil. C'est un café harmonieux et généreux sur des notes de praline, de frangipane et de noisette. Très bon équilibre, vivacité et douceur se marient merveilleusement bien.

    4,80 €
  • Depuis 15 ans, la SALDAC importe le café du Pérou en Bio et il est également labélisé équitable. Ce café est produit par la coopérative Agricole de Fruits Ecologiques, dans la région de El Palomar. Café très intéressant avec le Hario V60, cette méthode douce fait ressortir son côté "caramel"

    5,20 €
  • La plantation Sigri produit l'un des meilleurs cafés gourmets d'Océanie. Au coeur des montagnes de Papouasie-Nouvelle-Guinée, les parcelles sont situées à 1500 mètres d'altitude. Ce café vous surprendra par sa belle vivacité et ses notes d'amande. Belle longueur en bouche.

    5,90 €

Torréfaction artisanale

Kaopa Café, une torréfaction artisanale à Lamastre

Installé depuis 2012 à Lamastre, Kaopa Café torréfie 2 tonnes de café par an, cela représente un grain de café dans l'univers du café. Certains torréfacteurs (machines) peuvent torréfier 5 tonnes par heure ! Je torréfie les lundis, mercredis, jeudis et vendredis pour garantir une fraîcheur optimale.

Le torréfacteur est un appareil qui est utilisé pour la torréfaction du café vert mais c'est aussi le nom de la personne qui torrédie le café.... telle machine, tel maître. Un Probatino de petit volume est utilisé chez Kaopa ainsi qu'un Giesen W6. Pour la sélection des cafés, explication des différentes gammes dans les fiches produits.

La torréfaction, tout un art

On généralise souvent par trois types de torréfaction, "claire, moyenne et foncée". La torréfaction artisanale "claire" ou "moyenne" apporte au café une complexité arômatique ainsi qu'une belle vivacité idéale pour les extractions douces. La vivacité dans un café soutient la longueur en bouche et contribue au développement des arômes. C'est ce type de torréfaction que Kaopa propose pour valoriser au mieux le côté "terroir" des crus sélectionnés. Et contrairement à l'idée répandue, l'expresso n'est pas exclusivement réservé aux cafés à forte torréfaction. Gouttez et faites vous votre propre avis.

Favoriser l'économie locale en buvant un café !

En consommant localement vous participez à l'économie locale. En achetant à un artisan torréfacteur vous encouragez la filière artisanale qui oeuvre chaque jour pour vous en proposant des cafés de qualité. Merci à vous. Bonne dégustation. 

La sélection et l'achat des cafés verts

La sélection des cafés verts se fait par mes fournisseurs. Je m'approvisionne chez Belco café (Bordeaux), la Saldac (Montélimar), SolAlter (Laurac en Ardèche) et Cropster pour les lots spéciaux. Un résumé des différentes gammes de café que je propose vous renseignera sur cette sélection. Vous retrouverez ces informations dans le descriptif des cafés, lesquelles qui vous guideront dans votre choix.

Les horaires d'ouverture de la Boutique de torréfaction.

Lundi, Dimanche : Fermé

Mardi, Mercredi, Vendredi, Samedi : 8h00-17h30

Jeudi : 14h00-17h30

Agenda des évènements à la boutique Kaopa

Le mieux c'est de suivre l'activité sur la page Facebook, accédez à Facebook en cliquand ici.

Suivez-nous sur Facebook

  • Livraison

    Le module EnvoiMoinsCher vous fait bénéficier des meilleurs frais de port en fonction de votre lieu et du poids de votre colis.

  • La boutique Kaopa

    Venez découvrir tout l'univers Kaopa dans la boutique à Lamastre (Ardèche) située au 25 rue du Savel.

  • Paiements sécurisés

    Via l'interface PayPal vous pouvez payer par CB (visa, mastercard...) en toute simplicité même si vous n'avez pas de compte Paypal (illustration en image, cliquez)

Chèvre et café !

La légende

"Un chamelier, ou un garde de chèvres, se plaignant à des moines de l'Arabie que ses chameaux ou ses chèvres veillaient toute la nuit certains jours de la semaine, et sautaient contre leur coutume, le Prieur ou l'Abbé du Couvent, curieux de savoir pourquoi ces animaux étaient si éveillés et si gais, se donna la peine avec un compagnon de les observer une nuit dans l'endroit où cela arrivait. Ayant remarqué qu'ils y mangeaient du fruit de certains arbrisseaux, il fit bouillir de ce fruit dans de l'eau, et éprouva qu'en buvant de cette eau elle excitait à veiller." Extrait du livre : "De l'origine et du progrès du café, Antoine Galland"